Un changement majeur ! - Joseph Barkley

Mon blogue

Un changement majeur !

Un changement majeur ! - Joseph Barkley

Je travaillais avec un gars qui avait une bouche absolument affreuse. Ce n’était pas quelque chose de facile à parler avec lui. Il était le premier à le savoir, et était vraiment très gêné juste de sourire. Donc on évitait le sujet, mais quand on discutait avec lui, c’était difficile de ne pas regarder sa bouche, cela faisait donc qu’on était assez mal à l’aise. Un jour, mon supérieur l’a jumelé à moi pour que je lui montre une nouvelle route. Cela voulait dire qu’on passerait plusieurs jours ensemble dans le camion à parcourir les routes de la grande région de Québece. À la deuxième journée, il m’a parlé de ses dents. Il souffrait d’une maladie de gencives qui faisait que ses dents se déchaussaient. C’est un peu comme si ses dents pourrissaient dans sa bouche. Il avait consulté beaucoup de dentistes, mais les coûts des traitements étaient très élevés, et il n’en avait pas les moyens présentement. Il se réjouissait que la compagnie offre une assurance qui allait lui permettre enfin, de faire réparer sa bouche dès qu’il aurait complété sa période probatoire de 3 mois. Ensuite, on lui a attitré sa propre route et je n’ai plus eu vraiment l’occasion de le rencontrer jusqu’à tout récemment. Quand je l’ai aperçu de loin, je n’étais pas sûr que c’était lui et aussi je ne vous le cacherai pas, j’étais un peu embarrassé de lui parler. C’est là qu’il a crié mon nom. Je me suis donc dirigé vers lui et il m’a salué avec un immense sourire. Oh ! Quel changement ! Je n’en revenais pas. Il avait un sourire qui lui traversait le visage d’une oreille à l’autre. Il avait rencontré une Dentiste ste-foy qui lui avait recommandé un chirurgien et ce dernier avait fait un travail remarquable. Ce que je n’oublierai pas de cette rencontre avec ce collègue est non seulement son apparence qui je vous le dis, est le jour et la nuit avec ce qu’il était il n’y a pas si longtemps, mais aussi son assurance ! Il se présentait comme si rien ne pouvait maintenant lui résister. J’étais très heureux pour lui parce que ces 5 jours que j’ai passés avec lui m’ont fait connaître un homme bon et travaillant. Qu’on le veuille ou non, l’homme malheureusement se fit peut-être parfois trop souvent à la première impression. J’espère que cette histoire m’aura servie de leçon et que je serai un peu plus patient à l’avenir avant de porter un jugement.