Nos nouveaux voisins - Joseph Barkley

Mon blogue

Nos nouveaux voisins

Nos nouveaux voisins - Joseph Barkley

Avec mes nouveaux voisins, je m’entends à merveille. Lorsqu’ils sont arrivés dans le quartier, leur jeunesse nous a fait craindre, à nous tous, des soirées fortes en musique, mais au lieu de cela, ils sont d’un calme exemplaire et d’une gentillesse extraordinaire. Ce sont mes voisins préférés, je peux le dire sans crainte. J’ai tout de suite apprécié Jean-Michel, car j’ai écouté ses conseils, humbles, mais avisés, sur le traitement à mettre sur mes rosiers. J’avais été importuné par des pucerons verts, très désagréables, un vrai fléau pour mes roses qu’ils avaient attaquées. En les écrasant au pinceau, j’ai évité qu’ils prolifèrent et je regarde avec attention ces arbustes, sensibles aux attaques de ces bestioles affamées. Comme il avait habité en ville, je lui ai demandé s’il connaissait une bonne entreprise pour une soumission toiture boisbriand, c’était pour mon fils. Ce dernier a été très heureux de leur travail.

Après quelques mois à les côtoyer, j’ai invité Katie et Jean-Michel à un souper. J’avais aussi convié Philippe et Mélinda, mes deux plus vieux amis, en couple depuis leur adolescence. Ce fut à cette époque que je les ai connus, et nous ne nous sommes plus jamais perdus de vue. Je voulais qu’ils rencontrent ces nouvelles connaissances et je ne doutais pas qu’ils s’entendraient tous à merveille. Bien sûr, je ne me suis pas trompé et la soirée fut délicieuse, d’autant plus que le temps était doux. Nous avons pu rester sur la terrasse jusqu’à ce que tout le monde parte, avec ma conjointe, et nous sommes même restés tous les deux, ce soir-là, dehors, à contempler le ciel étoilé en y cherchant des constellations que nous connaissions. Quelques jours plus tard, je téléchargeais une application avec un plan détaillé des étoiles.

Je n’avais pas vu que le foulard de laine de Katie était resté sur la chaise qu’elle avait occupée au cours du dîner. Ma conjointe, l’a rapportée à l’intérieur de notre maison pour que l’humidité ne se pose pas sur la précieuse étole. Le lendemain matin, vers dix heures, j’ai eu la visite de notre voisine. Elle a récupéré l’objet qu’elle avait oublié et elle m’a promis qu’elle serait plus attentive, la prochaine fois. En réalité, j’ai remarqué que ma voisine est une jeune femme merveilleusement gentille, mais affligée d’une distraction terrible. Elle oublie systématiquement quelque chose lorsqu’elle est invitée chez nous, et je sais qu’elle a ce même comportement avec toutes les personnes qui la convient.