Mise en place d’un mouvement écologique dans le quartier - Joseph Barkley

Mon blogue

Mise en place d’un mouvement écologique dans le quartier

Mise en place d’un mouvement écologique dans le quartier - Joseph Barkley

Il est temps que ça cesse. J’ai droit à un environnement pur et viable. Nous tous, habitants de cette ville, avons droit à un cadre de vie vert et écologique.

Cela fait un bon moment que je me plains de cette situation. Les normes écologiques ne sont vraiment pas une préoccupation pour les autorités de la ville. Comme je ne suis pas le seul à m’être rendu compte de cet état de fait, j’ai comme l’idée que nous devons unir nos forces pour obtenir quelque chose.

En parlant avec les voisins, mais aussi avec des collègues et connaissances, un petit mouvement est en train de naître. Tous ensembles, nous partageons le désir de rendre notre environnement plus conforme à ce qu’on peut attendre d’une ville moderne, avec des quartiers qui assurent aux habitants une vie saine.

Tout d’abord, il nous faut mettre en place un collectif. Ainsi, nous pourrons parler d’une même voix et porter notre message au plus loin. Je suis donc chargé d’organiser notre assemblée générale constitutive. Pour bien porter le message aux autorités, celle-ci se tient dans la salle de conférences de la mairie.

J’ai contacté toutes les personnes intéressées via les réseaux sociaux, et pour certains par Sms. Au final, la salle est pleine à craquer comme un œuf. Malgré l’engouement des premières discussions, je suis étonné par le nombre de personnes présentes à la rencontre. Là où je tablais sur une trentaine de personnes, c’est bien plus de cent personnes qui se sont présentées. Heureusement que la salle dispose d’une capacité importante et que je peux rapidement ajuster mon organisation aux personnes présentes.

Rapidement, nous passons aux choses sérieuses et je propose de rentrer dans le vif du sujet. Les débats sont tranchants, mais une position unanime se dégage. Il nous faut faire quelque chose pour améliorer sensiblement notre cadre de vie à tous. Je suis surpris et satisfait par la qualité de nos échanges. Des avis très pertinents et de bonnes propositions sont émis.

Je suis encore plus satisfait de voir un des représentants du maire. J’en suis heureux, car cet homme est le représentant syndical qui a fait que nous puissions avoir de bonnes assurance collective dans l’entreprise pour laquelle je travaille. C’est sans doute averti de l’ampleur qu’à pris notre mouvement dans ses locaux, que le maire a jugé utile de nous l’envoyer, avec un message disant qu’il adhère à notre vision.

Au final, je me dis que nous avons eu bien raison de vouloir faire bouger les choses. Quelque chose est en marche, pour le bonheur de nos concitoyens.